• Accueil
  • > L'opération dans les roças

Archive pour L’opération dans les roças

Retour en France! Décalage assuré…

Bonjour tout le monde!

Je suis bien arrivé en France, après un vol en compagnie du Président de la République (Fradique de Menezes)… Bon je n’étais pas son voisin mais il était dans le même avion que moi. Me voici donc de retour à Lille,  »juste à temps » pour entamer ma 4ème année à l’ICAM. Le changement de décor est flagrant, et je m’étais un peu trop habitué à la vie santoméenne. Mais tout va bien.

Je remercie toutes les personnes qui m’ont aidé lors de mon aventure à Sao Tomé et Principe et je publierai d’ici peu une liste de toutes ces rencontres, ainsi qu’une conclusion sur mes 4 mois à Sao Tomé et Principe.

A très bientôt.

Je suis désormais joignable au 06.77.33.29.76

Mateus.

Commentaires

île de Principe, 2ème partie. Mercredi 3 Septembre.

Voici PRAIA BANANA (« plage banane ») située en bas de la roça Monte Bello. Sans doute une des plus belles plages du monde! C’est sur cette plage qu’a été réalisée une publicité pour la célèbre marque d’alcool Bacardi…

p1030479x.jpg

 

Sur les traces d’Einstein:

« Le mythe Einstein naît le 7 novembre 1919. Ce jour-là, l’astronome anglais Arthur Eddington annonce les résultats d’une expédition qu’il a menée quelques mois auparavant à l’île de Principe, une petite colonie portugaise au large des côtes de l’Afrique occidentale. Au cours de cette mission, un groupe de savants a pu observer et photographier l’effet de déviation des rayons lumineux lors d’une éclipse totale du Soleil. Ils ont ainsi confirmé la validité de la théorie de la relativité générale énoncée par Einstein en 1915. Le lendemain, le monde s’empare de la nouvelle et le physicien allemand travaillant au bureau des brevets de Berne devient une star mondiale. Le plus grand savant depuis Newton. »

 

Voici l’éclipse en question (photo de 1919 !!). C’est en fait la superposition de 2 photos: l’une prise avant l’éclipse (en temps « normal ») et l’autre pendant l’éclipse. Cette superposition montre le décalage avec lequel nous observons une même étoile située derrière le soleil (entre les pointillés verts en bas à droite de la photo), dû à une déviation différente du rayon lumineux.

eclipsesobral11.jpg

 

Ci-dessous, la plaque commémorative du passage d’Arthur Eddington dans la roça de Sundy:

p1030455x.jpg

p1030452x.jpg

Traduction: « à Monsieur Arthur Eddington qui, le 29 Mai 1919, a réalisé en ce lieu des observations astronomiques qui ont permis la première preuve expérimentale de la théorie de la Relativité d’Einstein. Le 29 Mai 1989. »

 

Quelques traces de la période portugaise:

Photo prise dans la communauté de Sundy (Principe).

p1030441x.jpg

 

Voici une photo d’archives, exposée à l’occasion du Biénal.

dscf3673x.jpg

 

Version actuelle d’un ancien atelier. Veuillez remarquer la ligne de transmission (en haut), qui permettait d’alimenter toutes les machines de l’atelier par l’intermédiaire de courroies.

p1030446x.jpg

 

Et voici une photo d’archives d’un atelier de l’époque portugaise. Veuillez remarquer cette même ligne de transmission (en haut à droite) qui alimente les machines grâce aux courroies. Vous pouvez voir au fond, la couronne d’entrainement (celle avec le diamètre le plus grand), qui est directement liée à la machine motrice (productrice d’énérgie).

dscf3641x.jpg

 

Préparation du « bobo frita », la grande spécialité de Principe:

Cette spécialité est préparée à base de bananes mures et d’huile de coco. Les morceaux de bananes sont grillés sur le feu.

dscf5192x.jpg

 

Puis les morceaux sont rassemblés et compressés pour faire le « bobo frita » que vous pouvez voir sur la droite.

dscf5193x.jpg

 

Organisation d’un match de foot dans la communauté de Nova Estrela:

Quelques centièmes de seconde avant de frapper le corner.

dscf5047x.jpg

 

Quelques centièmes de seconde après le tir.

dscf5124x.jpg

 

Concentration du gardien avant le tir du numéro 9.

dscf5087x.jpg

 

Até à proxima! (à la prochaine!)

Mateus.

 

PS: Me voici en compagnie de Palpito, un jeune qui m’a acceuilli à Principe. Ce banc a beaucoup de signification car c’est ici que j’ai rencontré Palpito, et c’est ici qu’on se retrouvait le soir avec les autres « meninos da rua » (« les enfants de la rue ») pour discuter, chanter et danser!!

p1030513x.jpg

Comments (1)

Communauté de Mendes da Silva. Mercredi 6 août 2008.

Mais que font les villageois la journée? Réponse en images.

 

Voici d’abord une photo des enfants du village sur l’escalier de l’ancienne maison portugaise:

dscf3929.jpg

 

Certains jouent aux cartes. A chaque fois qu’une carte est posée sur la table, c’est parti pour 30 secondes de discussion:

dscf3902.jpg

 

Un petit peu de ménage:

dscf3992.jpg

 

On attend le client dans ce petit magasin d’appoint:

dscf3952.jpg

 

Quelques jeunes se prêtent à une petite séance de « karaté »:

dscf4030.jpg

 

Leçon de moto avec le petit Eddy:

dscf4001.jpg

 

Petit passage obligatoire par le salon de coiffure:

dscf3908.jpg

 

On discute tranquillement:

 dscf3954.jpg

 

On va chercher et on cuisine la « banana verde ». C’est en fait des bananes qu’on ne laisse pas murir, et qu’on cuit comme des pommes de terre:

dscf4082.jpg

dscf3968.jpg

 

Pour cuisiner, on n’utilise pas les plaques à induction mais un bon feu de bois! Encore faut-il ramener le bois:

 dscf4117.jpg

 

Sony, le jeune qui m’a acceuilli chez lui, entretient le chemin qui monte au village:

dscf4031.jpg

 

On joue au foot avec le ballon de l’association… D’abord un match masculin:

dscf4236.jpg

 

Et voici le match féminin. L’équipement est relativement limité…:

dscf4248.jpg

dscf4271.jpg

dscf4272.jpg

 

Ici pas de machine à laver… Même pas d’électricité! Juste un peu d’eau et du savon!

 dscf4039.jpg

 

On regarde la projection du vendredi soir:

dscf4367.jpg

 

Et n’oublions pas la petite distraction:

dscf4186.jpg

 

Mathieu!

Comments (4)

Création d’une équipe de football… Samedi 26 juillet.

Bom dia toda gente!

Juste quelques photos de la dernière création santoméenne: une équipe de foot à Monte Forte. Je rappelle que l’organisation de cette équipe est une idée des jeunes de la communauté. Mon intervention a consisté à évaluer avec eux la possibilité d’organiser des entrainements de foot dans leur village et de créer une équipe capable d’organiser des matchs contre les villages voisins.

 

dscf4303.jpg

 

Pour cela, il a été question de:

- trouver un espace pour les entrainements et l’aménager;

- trouver un entraineur (ici « Kigé ») acceptant de venir parler de son activité à Monte Forte;

- organiser une rencontre entre l’entraîneur et les jeunes afin de réfléchir ensemble sur la possibilité de créer une équipe.

 

dscf4309.jpg

 

Comme pour l’équipe de Capoeira à Morro Peixe, j’ai organisé la rencontre en 3 étapes: présentation par Kigé de son activité; 1er entraînement avec les jeunes motivés; et discussion-conclusion sur le futur de l’équipe.

Les conclusions sont les suivantes:

- Jojo (sur la photo avec le short orange) a été choisi comme responsable de l’équipe et de la bonne organisation des entraînements. Il doit entre-autre rester en contact régulier avec l’entraîneur, rassembler et motiver les membres de l’équipe pour les jours d’entraînement, récolter l’argent pour payer le taxi de l’entraîneur, …etc.

- Kigé (de dos sur la  1ère photo) a été choisi comme entraineur de l’équipe;

- L’équipe compte 24 membres (au jour de la création);

- Pour des raisons budgétaires, il y’aura un seul entraînement par semaine;

- La participation est de 2500 dobras (soit 0,10 €) par membre et par entraînement. Ce prix est fixé sur la base d’un trajet aller-retour de l’entraineur évalué à 60000 dobras (2,60 €).

 

dscf4315.jpg

 

Encore une fois l’objectif de l’association n’est pas de leur donner l’argent ou le matériel pour organiser l’équipe, mais de leur donner la possibilité de s’organiser seuls et de créer un organisation qui va continuer à long terme, et sans être assisté par une organisation extérieure. Notre seul rôle est la coordination et le coup de pouce de départ.

 

dscf4316.jpg

 

Bonne fin de semaine à tous.

Mathieu.

Comments (1)

Lundi 28 juillet. Petit récapitulatif et divers.

Bonjour à tous.

  • Je rappelle que mon projet se déroule de la façon suivante:

- sensibilisation et information en début de semaine dans la communauté concernée, afin d’expliquer l’objectif de notre initiative;

- passage de 2-3 jours dans la communauté pour organiser des activités (tournoi de foot, petit cours de géographie pour les enfants, …etc), pour organiser des groupes de réflexions sur les envies de création des villageois et pour faire les photos. Il est aussi question de nommer un responsable dans la communauté pour nous aider à organiser la projection du  vendredi (trouver un lieu, un groupe électrogène, …etc);

- retour le vendredi pour la projection: des photos des habitants, d’un dessin animé, d’un court-métrage de prévention sur le SIDA, et d’un film d’action;

- retour le samedi suivant pour créer avec les villageois l’activité choisie.

 

Voici quelques spectateurs lors de la projection à Angolares:

p1020676.jpg

 

p1020679.jpg

 

  • Et lorsqu’on voyage, on fait souvent des rencontres inatendues et bienvenues. Ici 4 santoméens (à gauche des photos) entrain de jouer un rythme magique à l’aide d’un instrument improvisé (une table…). Hors de question de passer sans danser un petit peu!

p1020686.jpg

 

p1020687.jpg

 

Mathieu.

Commentaires

Roça Monte Forte. 1ère semaine de juillet.

 dscf3002.jpg

J’ai passé la première semaine de juillet dans la roça MONTE FORTE. C’est un village magnifique, qui appartient à Monsieur Jeronimo. Il est propriétaire de toute la roça, et à créé un hôtel dans l’ancienne maison coloniale portugaise. Vous pouvez y dormir pour 25€, petit déjeuner inclus. Avec mon budget limité, j’ai dormi sous la tente sur un petit coin d’herbe, mais j’ai profité du petit déjeuner sur le balcon avec une vue magnifique sur l’océan…

 

Comme chaque semaine, j’ai organisé un petit tournoi de foot avec un ballon que j’ai emprunté à Gostavio, un entraineur de la ville. Habituellement ils utilisent un autre ballon. Voici (dans les mains du petit garçon) le ballon du village, fabriqué de leurs propres mains, avec quelques plastiques de récupération et de la ficelle…

dscf1220.jpg

 

Voici maintenant les joueurs:

dscf1248.jpg

dscf1264.jpg

dscf1352.jpg

 

Et les spectateurs:

dscf1247.jpg

dscf1313.jpg

dscf1316.jpg

 

Les discussions avec les jeunes ont abouti à l’idée d’organiser une équipe de football à Monte Forte, capable d’organiser des matchs contre Générosa, Ponta Figo et Neves, 3 villages à proximité. Ici le travail d’organisation est plus important que pour l’équipe de capoeira de Morro Peixe car il faut: créer un terrain de foot, créer une équipe, et se procurer un ou plusieurs ballons pour l’entrainement… La « construction » du terrain a déjà débuté, et l’intervention d’un entraineur est fixée pour le samedi 26 Juillet.

Commentaires

Création d’une équipe de Capoeïra dans le village de Morro Peixe! Lundi 7 Juillet.

Amis Santoméens, Amis Français

  Amis du monde (…) BONJOUR !

Voilà un résultat concret et très positif du projet de l’association SINOTOME: samedi 5 juillet est née une équipe de Capoeïra (environ 20-25 membres) dans le village de Morro Peixe. C’est une organisation sportive organisée par les habitants eux-mêmes avec l’intervention de l’association, mais capable de continuer seule l’aventure, sans apport financier extérieur. Ainsi l’équipe existera dans le futur, même après le départ de l’association…

 

La capoeira est un art martial brésilien qui puise ses racines dans les méthodes de combat et les danses des peuples africains du temps de l’esclavage au Brésil. On situe l’origine de ces techniques en Angola, une ancienne colonie portugaise. La capoeira est un art martial qui utilise beaucoup les pieds car les mains des esclaves étaient enchaînées. Au début de la capoeira, les mouvements étaient très proches du sol (copiés sur les mouvements des animaux) mais avec l’arrivée de peuples orientaux avec leurs propres techniques d’art martial, la capoeira a développé les coups de pieds et de nombreuses acrobaties.

source: Wikipédia

Explication précise du projet:

Suite à ma semaine passée dans le village de Morro Peixe, les discussions avec les jeunes sur leur envie d’entreprendre dans leur village a fait ressortir la motivation suivante: ils veulent créer une activité sportive de Capoeïra.

J’ai donc cherché un entraîneur de Capoeïra acceptant de venir témoigner de son activité et de dialoguer avec les jeunes. Il est donc venu samedi 5 juillet avec moi et 3 de ses élèves de Capoeïra.

 

J’ai organisé son intervention de la façon suivante:

- Présentation de mon projet et en particulier des objectifs d’entrepreunariat et d’autonomie de la part des jeunes.

- Démonstration de Capoeïra par les 4 capoeïristes.

dscf3042.jpg

dscf3045.jpg

 

- Explication par Santos de son activité, de ses méthodes d’organisation, de sa motivation, de ses difficultés, de ses soutiens.

dscf3049.jpg

 

- 1er entrainement avec les jeunes intéressés et motivés.

dscf3113.jpg

dscf3082.jpg

dscf3118.jpg

 

- Evaluation et réflexion sur la possibilité de création d’une équipe. Voici en photos les 2 santoméens qui ont permis la création de l’équipe. A gauche Hugulay, il m’accompagne dans les villages pour m’aider dans le projet. A droite Santos, entraîneur de Capoeira, qui a accepté d’intervenir à Morro Peixe.

dscf3054.jpg

 

- Nomination du responsable de l’équipe, en charge de vérifier la bonne organisation: Zéka.

dscf30451.jpg

 

- Décisions entre Santos et les jeunes sur les jours d’entraînements et le moyen de financer le transport de Santos par les jeunes. Il existe donc désormais 2 entraînements par semaine: le Samedi à 15h et le dimanche à 15h. Et le prix du taxi est divisé par le nombre de participants.

Nous avons ensuite fixé les objectifs d’ici la prochaine séance: liste des participants, nom de l’équipe (très important), et travail personnel de chacun sur le 1er cours.

Tout cela conclu par des poignées de mains et un applaudissement collectif mutuel (un peu comme quand les employés d’une société de félicitent d’un bon chiffre d’affaires…). Bref en tout cas Zéro papier et Zéro grande parole de politique…

 

Merci donc à toutes les personnes qui participent au projet, et qui ont permis la création de la première organisation sportive autonome dans le village de Morro Peixe. Pour voir les partenaires cliquez-ici s’il vous plait: http://sinotome.unblog.fr/les-partenaires-2/

Bonne semaine à tous.

Mathieu.

Comments (3)

Semaine d’animation à Morro Peixe. 30 Juin 2008.

Ola!

Et voici le village de Morro Peixe au nord de l’Île de Sao Tomé. Ici tout est réuni pour faire de ce village un endroit paradisiaque. Le climat est fait  sur mesure pour le bonheur des habitants. Lorsque vous venez du Sud, le ciel semble se parer de ses plus beaux atouts pour vous accueillir. Et là, vous découvrez une merveilleuse crique sur laquelle se déplacent les barques des pêcheurs.

Vous avez à peine le temps de reprendre votre souffle qu’une nuée de jeunes se précipite sur vous pour vous souhaiter la bienvenue.

 

Puis arrive Hipolito, le chef du village. Hipolito est l’ami de Clélia. Il faut dire que sur l’Ile (150.000 habitants seulement)tout le monde connaît Clélia et tout le monde est ami de Clélia.

Hipolito dans son Musée de la tortue

Hipolito est le responsable de la protection des tortues pour le Nord de Sao Tomé (de Santa Catharina à San Anton). Pendant la saison des pluies, les tortues viennent pondre leurs oeufs sur les plages. Toutes les nuits Hipolito patrouille sur les plages pour recueillir les oeufs. Puis ces oeufs sont enfouis dans des zones protégées (des incubateurs) pour les mettre à l’abri des prédateurs (hommes et animaux). Cette action est animée par l’ONG  MARAPA qui a pour vocation la protection halieutique  dans le golfe de Guinée. Hipolito, ci-dessous à droite est un homme très respecté dans son village. Il m’a accueilli une semaine pour préparer et réaliser mes animations.

Il développe avec l’ O.N.G MARAPA  le tourisme équitable avec au programme:

- Initiation au monde des tortues.

- Repas chez les habitants (avec les délicieux Buzios).

Les recettes sont partagées entre l’association, le pêcheur, l’habitante du village qui a préparé le repas. C’est donc un tourisme qui profite aux habitants du village (Tourisme durable).

dscf0980.jpg

 

dscf0984.jpg

Ci-dessus la fabrication d’ une barque de pêcheur.

 

dscf0995.jpg

 

dscf0999.jpg

 

dscf1001.jpg

Le départ pour la pêche.

 

dscf1003.jpg

 

Le penseur...

 

dscf1086.jpg

 

dscf1087.jpg

 

dscf1097.jpg

 

dscf1107.jpg

 

dscf1120.jpg

 

dscf1135.jpg

dscf1197.jpg

 

dscf1196.jpg

 

Après  les premiers contacts, j’ai ramené mon matériel pour la grande soirée d’animation. Le succès a dépassé mes espérances. Tout le village était là. Plus de 100 personnes enthousiasmées par les photos et les vidéos.

Le Brain-storming sur la recherche d’activités a été productif.

Le consensus a porté sur une formation au village à la « Capoeira ». Le professeur de Capoeira de la capitale (Sao Tomé est la ville capitale du pays nommé Sao Tomé et Principe) est d’accord pour venir témoigner de son activité. Mais il souhaite être remboursé de ses frais de déplacement (Environ 10 km). Il leur faut donc trouver le financement. Ce n’est pas simple quand le revenu moyen par habitant est de 1 USD soit 0.8 euros).

 

dscf1193.jpg

 

dscf1157.jpg

 

dscf1172.jpg

 

Les personnes qui m’aident sont:

- Niltom et Nino pour le matériel Audio et la voiture;

- Jacy de l’ambassade du Brésil pour le vidéo projecteur;

- Miguel de la Fondation des Enfants aussi pour le vidéo projecteur (quand celui de l’ambassade du brésil ne fonctionne pas);

- Hugulay, un de mes élèves de l’ISP, qui m’aide pour la recherche de films et m’a accompagné pour la projection à Moro Peixe.

 

Vous remarquez sans doute l’absence de soutiens français pour l’instant… En effet l’Alliance Française prête son matériel pour la « Biennale » (un grand événement artistique) pour une durée d’un mois, mais normalement devrait m’aider après. Ce contre-temps m’a donc amené à parcourir la ville pendant 2 jours pour négocier la location du matériel et le prêt du vidéo-projecteur. Tout cela bien-sûr en Portugais! Un souvenir mémorable et très formateur, et qui finalement a très bien fonctionné, grâce aux divers intermédiaires santoméens qui m’ont aidé. Merci à eux!

 

Voila pour les photos. En bonus, voici l’équipement que je loue à Niltom et Nino, deux santoméens très gentils.

dscf1200.jpg

 

La semaine prochaine, je vous emménerai dans la Roça de Monte Forte. Je vous promets de nouveaux émerveillements.

 

Mateus

Commentaires

C’est parti !! Samedi 21 juin.

Bonjour a tous!

D’abord merci beaucoup pour vos commentaires et vos messages. C’est très agréable d’être encouragé.

Suite à une n-ième panne de courant, j’ai perdu le texte que j’avais écrit ce matin. Donc vous n’aurez aujourd’hui que des photos.

 

En bref, l’animation dans le village a très bien fonctionné:

- La « séance photos » a dynamisé le village pendant quelques heures. Sachant que suivrait la projection de leurs photos sur écran géant, ils ont réalisé toutes les « pauses  imaginables »!

- « L’interview-reportage » sur les envies de création et d’organisation d’activités par les villageois les a fait réfléchir face à la caméra. En effet, lorsqu’une idée nouvelle apparaissait, tout le monde réagissait pour donner son avis. De bonnes idées en sont ressorties.

- La projection du vendredi a provoqué l’euphorie des habitants. Chaque photo projetée sur le grand écran avait le droit à 15 secondes de fou-rires, de cris, et de commentaires. Le film (en fait le dessin animé « l’Age de Glace ») a aussi connu un grand succès. L’évènement à rassemblé environ 60 personnes.

 

dscf0761.jpg

dscf0792.jpg

dscf0801.jpg

dscf0804.jpg

dscf0816.jpg

dscf0885.jpg

dscf0906.jpg

dscf0927.jpg

dscf0948.jpg

dscf0963.jpg

dscf0756.jpg

dscf0770.jpg

dscf0771.jpg

dscf0772.jpg

dscf0774.jpg

 

A très bientôt.

Mateus.

Comments (4)

Le projet démarre…MARDI 10 JUIN 2008

Nous voici dans la nouvelle catégorie « L’opération dans les roças », qui a pour but de séparer l’avancement du projet de mes récits de vie. Cependant, beaucoup de photos et de rencontres publiées dans la catégorie « La vie à Sao Tomé » sont liées au projet, et inversement.

 

J’ai donc recontré Aline, Directrice de l’Alliance Française, vendredi matin. Je lui ai présenté le projet, sur lequel nous avons ensuite beaucoup discuté. Les grandes interrogations qui ont été posées sont:

- « Comment assurer la continuité du projet après mon départ? ». Nous avons évoqué la possibilité que Magalie, V.I. (Volontaire Internationale) qui arrive d’ici 3 semaines à Sao Tomé, m’accompagne dans les villages pour ensuite continuer l’aventure à plus long terme.

- « Quels films projeter? ». Nous allons donc séparer la projection en 2 parties: d’abord une séquence « découverte » sur un film français ou sur la culture française, puis une séquence « cinéma-détente » avec un film plus « aventureux »…

- « Quelle finalité au projet? ». Durant mes séjours dans les villages, je réaliserai des « reportages-interviews » sur la vie dans les roças. Pour ensuite réaliser un mini DVD et le transmettre à divers organismes (télévision locale TVS, ONG, …).

 

Finalement, Aline m’a donné beaucoup de conseils intéressants, et m’a proposé l’aide de l’Alliance Française pour:

- le prêt de matériel: vidéo-projecteur, ampli, enceintes, écran de projection, films français;

- le transport: peut-être un « pick-up + chauffeur » pour les jours de projections (à négocier);

- la communication: pour me mettre en contact avec TVS, la radio nationale, la FONG pour faire connaitre le projet.

 

Voilà les principales conclusions. J’organise, normalement, la première projection vendredi. J’espère que ce départ est le bon…

A bientôt.

Commentaires

Association Regis |
CCGP |
Terralliance |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | filalanaasso
| Amicale des Italiens de Nou...
| MABOUO EN MARCHE